Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Autoconstruction de ma maison

Autoconstruction de ma maison

Un petit gars de l'est qui fait une autoconstruction pour sa petite famille!!!!


En mode : faire un plafond suspendu

Publié par Bricoludo sur 23 Octobre 2010, 08:18am

Catégories : #Faux plafond suspendu

Le principe est de créer un plafond suspendu ayant une épaisseur de 15 cm pour accueillir la laine de verre de 10 cm, et une lame d’air de 5 cm. Pour cela, en première étape, il faut tracer au plafond l’axe des futurs rails ave un entraxe de 50 cm à chaque fois (la plaque fait 2M50). Pour cela, je pars du coin de la pièce en laissant mon premier rail à 10 cm du bord (figure 2,repère 1); je trace donc un repère au feutre à cet endroit (ou crayon de maçon) , à l’opposé de ce futur rail, je fais la même chose(figure 2,repère 2), et ainsi de suite en veillant d’avoir des entraxes de 50 cm à chaque fois (à part le premier entraxe où je déduis les 10 cm pour créer donc un entraxe de 40cm). Ensuite, une fois les repères tracés, je prends le cordeau, un bopapa, et nous traçons les lignes droites à l’aide des repères. Puis, grâce à un morceau de latte de 1m20, je trace mes repères sur cette fameuse ligne droite (figure 2, repère 3), mais à chaque ligne, je me décale de 60 cm afin de créer en diagonale, des espaces de 60 cm (voir le plan : dur à comprendre par écrit) (pour info toujours déduire les fameux 10cm de départ),  (figure 2, repère 4). Ensuite, une fois le tout tracé et en veillant de ne pas tomber dans les poutrelles et joints des hourdis, il suffit de percer tous les trous (quel gruyère à la fin cette maison !). Puis, compter le nombre de trous dans le plafond et faire sa petite préparation  « figure 1 » (tige filetée, piton bascule avec rosace, écrou de 6, attache suspente F530). Perso, j’ai fait mes coupes à la meule, mis tout dans un carton et ma femme a préparé le tout le soir devant la télé (gain de temps et moins de stress, car c’est long). Après, j’enfile mon assemblage dans le trou et je sers mon écrou qui écrase la rosace contre le hourdi. Une fois cette opération effectuée dans la totalité, je mets mon laser en place, règle une suspente à la hauteur désirée (généralement, si votre plaque doit passer au dessus du caisson de volet roulant, prendre celle-ci comme base). Ensuite, je tourne mes suspentes pour que le faisceau du laser pointe dans les gorges (voir photo).

Astuce 1 : mettre un repère lors des préparations sur la tige filetée pour positionner

Astuce 2 : au moment du serrage de la rosace contre le hourdi, monter la suspente près du hourdi afin que celle-ci ne gêne pas le faisceau  du laser, sachant qu’il faut commencer par le réglage des plus éloignées.


plafond-suspendu.jpg

preparation-plafond.jpgLaser-pour-faux-plafond.jpg

 

 

vue-faux-plafond.jpg

faux-plafond-suspendu.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JM 27/05/2016 11:23

bonjour
merci pour vos explications mis ou puis-je acheter les suspentes que vous utilisez
merci - cordialement

Bricoludo 27/05/2016 11:48

Bonjour chez litt à woippy en moselle , pour les tiges chez bricoman .cordialement

Archives

Articles récents